XL 2010 Calcul de la déclinaison magnétique

Magic_Doctor

XLDnaute Barbatruc
Bonjour,

Après avoir lu un article (voir ici) sur ce sujet, je me suis amusé à retranscrire le calcul de la variation de cette déclinaison en fonction du temps. Je n’ai jamais fait de randonnées pédestres, perdu au milieu de la Pampa (avec une carte et une boussole, bien sûr), mais sait-on jamais…
Ma foi, ça a l’air de bien marcher. Peut-être que parmi vous il y a des randonneurs stakhanovistes de la boussole et des trips périlleux, ou tout simplement de ceux qui s’y connaissent en géodésie et autres subtilités dans le domaine de l’orientation.
Pour utiliser l’application, il suffit de rentrer (uniquement dans les cellules jaune-pâle) des données cohérentes. On peut cliquer sur certaines cellules facilement repérables par Rollover. Enfin, pour les valeurs de la déclinaison magnétique et sa variation, du type X ° Y’, il suffit de rentrer X °,Y’ ; Excel se charge du reste pour la MEF. Elle est pas belle la vie !

Les questions (en dépit de moult recherches) qui demeurent en suspens sont les suivantes :

1/ Dans l’article en question la déclinaison magnétique est évaluée en degrés et en grades (ou gon). Quand utilise-t-on les grades ? Je connais, bien sûr, mais je ne les ai jamais utilisés dans la vie courante. Si ça y est, c’est forcément pour quelque chose.

DM1.jpg

2/ Dans un autre article (voir ici), on peut voir le rajout du "Nord du quadrillage". D’une part, il n’y a plus les grades, sinon les "Mils". J’ai fait une recherche à ce sujet, il s’agirait en fait de "Mils angulaires", plutôt utilisés par les militaire et désignés par ceux-ci par le symbole "₥". À quoi cela peut-il bien servir ? Je me répète, mais si ça y est, c’est forcément pour quelque chose. Enfin, on notera qu’ils donnent l’angle entre le Nord géographique et le Nord du quadrillage, ainsi qu’entre le Nord magnétique et toujours le Nord du quadrillage, mais pas entre le Nord géographique et le Nord magnétique. Donc un calcul supplémentaire idiot à réaliser pour obtenir la déclinaison magnétique en fonction de sa variation au cours du temps. Pourquoi ?

DM2.jpg
Merci d'avance pour tout commentaire.
 

Pièces jointes

  • Déclinaison Magnétique.xlsm
    52.8 KB · Affichages: 7

sylvanu

XLDnaute Barbatruc
Supporter XLD
Bonjour,
Concernant la première question, comme je le pressentais, le grade est "naturellement" apparu avec l'unification des mesures, basé sur une base 10, à la révolution française. Or le degré est sur une base 90, d'où l'idée de trouver une mesure basé sur 100. Donc 100 grades pour un angle droit.
Quand à l'utilité ... aujourd'hui il n'est plus guère utilisé.
Voir
Mais aussi
Le grade par contre est une vraie unité dérivée du système international, car elle est basée sur la définition du mètre de 1791 comme étant la dix-millionième partie d’un quart de méridien terrestre.
 

Victor21

XLDnaute Barbatruc
Bonjour, Magic_Doctor.

"Décédé, j'ai cessé mon grand merdier" (DcD gcc mgm)
J'ai appris cette phrase mnémotechnique permettant de calculer les rapports entre les différents nords de la carte il y a près de 50 ans :
D (déclinaison magnétique)
c (Convergence)​
d (déclinaison magnétique rapportée)​
g (Nord géographique)
c (Nord carte ou nord du quadrillage)​
c (Nord carte ou nord du quadrillage)​
m (Nord magnétique)
g (Nord géographique)​
m (Nord magnétique)​
Exemple : La déclinaison magnétique est l'angle formé par le nord géographique (direction du Pôle Nord où convergent tous les méridiens) pris comme origine et le nord magnétique (nord indiqué par la boussole). Elle varie dans le temps (voir la date sur la carte) et dans l'espace (positive vers l'Est et négative vers l'Ouest)

Le nord Carte est un nord imaginaire indiqué par les droites verticales du quadrillage de la carte.

Amha, on utilise les grades lorsqu'on dispose d'une boussole en grades.

Edit : Bonjour, sylvanu :)
 
Dernière édition:

sylvanu

XLDnaute Barbatruc
Supporter XLD
Re,
Quand à la deuxième question, juste une opinion personnelle :
Nous sommes au XVII ou XVIII siècle, pas de GPS ni de Google earth.
La seule référence spatiale est la carte du commandant de bord, et la seule Référence qui ne bouge jamais est le quadrillage de cette carte.
Donc tout devait se ramener à cette référence qui permettait facilement de reporter des relevés.
Très souvent les unités de mesures sont à considérer vis à vis de l' Histoire. Ca explique beaucoup de choses.
 

sylvanu

XLDnaute Barbatruc
Supporter XLD
Re,
@Magic_Doctor,
Dans votre fichier il y a une erreur de conversion. 55.123° ne font pas 49.611 grades mais 61.247 gr.
il y a toujours "plus de grades que de degré" puisque 360° font 400 grades.

De plus il m'étonne que vous ne référenciez pas le radian. En fait la seule unité angulaire universelle.
Par ex pour XL la seule unité angulaire qu'il connaisse est le radian. 2pi radians=360°.
 

Magic_Doctor

XLDnaute Barbatruc
Bonjour sylvanu, Victor21,

Merci pour vos explications.

Dans la macro, j’avais en effet inversé les facteurs de conversion des grades en degrés et vice versa.

Pour les grades, j’ai bien compris ; il faut disposer d’une boussole en grades, laquelle ne court manifestement pas les rues (personnellement, je ne me souviens pas en avoir déjà vu).

Pour les radians, puisque je ne les ai pas vus dans les cartouches des cartes, je ne les ai donc pas mentionnés. Mais, qu'à cela ne tienne, je les rajouterai. Après tout, ça ne mange pas de pain.

Concernant les milles angulaires, j’ai peut-être trouvé une explication ici.
Parmi les pays membres de l'OTAN, incluant le Canada, le mil est défini comme étant 1/6400 d'une révolution (360°). L'unité tire son nom du milliradian, dont elle approche la valeur à 18‰ près (rigoureusement, 2π radians en millième serait égal à 2*π*1000 = 6283 millièmes). Par convention, il a été choisi un chiffre rond, 6400 ce qui présente l'avantage de pouvoir construire soi-même un rapporteur de fortune en pliant une feuille de papier (circulaire) six fois consécutivement (car 64 = 2^6). Un écart d'un mil à un kilomètre de distance correspond à environ un mètre. Il y a 1600 mils dans 90°, ou 17,8 mils dans un degré (1 mil = 3,375 minute d'arc). Le mil est également utilisé en tir à la carabine de précision, les réticules des télescopes de ces carabines étant souvent gradués en mils. Parmi les pays membres de l'OTAN, incluant le Canada, le mil est défini comme étant 1/6400 d'une révolution (360°). L'unité tire son nom du milliradian, dont elle approche la valeur à 18‰ près (rigoureusement, 2π radians en millième serait égal à 2*π*1000 = 6283 millièmes). Par convention, il a été choisi un chiffre rond, 6400 ce qui présente l'avantage de pouvoir construire soi-même un rapporteur de fortune en pliant une feuille de papier (circulaire) six fois consécutivement (car 64 = 2^6). Un écart d'un mil à un kilomètre de distance correspond à environ un mètre. Il y a 1600 mils dans 90°, ou 17,8 mils dans un degré (1 mil = 3,375 minute d'arc). Le mil est également utilisé en tir à la carabine de précision, les réticules des télescopes de ces carabines étant souvent gradués en mils.
Peut-être utile en cas de crise majeure quand on ne dispose de presque plus rien…

En revanche, pour connaître la déclinaison magnétique sur les cartes avec le Nord du quadrillage, il faudra additionner l’angle entre le Nord géographique et le Nord du quadrillage avec celui entre le Nord du quadrillage et le Nord magnétique. C’est curieux qu’ils ne mettent pas aussi l’angle entre le Nord géographique et le Nord magnétique.
 

Magic_Doctor

XLDnaute Barbatruc
Re,

Très jolie. Mais j'ai l'impression que c'est plutôt destiné aux géomètres.
Toujours chez Suunto, une boussole en degrés destinée aux randonneurs, avec possibilité de la calibrer suivant la déclinaison magnétique du lieu à une date donnée. D'où l'intérêt de mon application, si l'on ne veut pas se prendre la tête pour la correction de la déclinaison magnétique (relativement peu d'intérêt en France, ce qui n'est en revanche pas le cas au Canada ou en Nouvelle Zélande).

suunto-mc-2-106.png
 
Haut Bas